Le centre communal d'action sociale (CCAS)

 

 Le CCAS est un établissement public administratif dont la présence est de droit dans chaque commune.

Cela se traduit par :
- Une personnalité morale de droit public
- Un Conseil d'Administration présidé par le Maire et composé d'élus et de représentants d'associations oeuvrant dans le domaine social.

Dans le cadre de ses compétences, la Ville, par le biais du CCAS intervient dans le champ social. Il s'agit d'apporter une aide à différentes populations douarnenistes : personnes âgées, familles en difficulté passagère, etc...

La mission du CCAS est d'accueillir l'ensemble des usagers potentiels de l'action sociale et de faire valoir leurs droits.

En fonction des choix locaux, le CCAS met en œuvre différentes actions destinées à la population locale :

1/ Les aides légales

Lieu d'écoute, d'orientation et de soutien, le CCAS garantit au public l'accès aux droits et aux aides financières.

Le RSA

Le revenu de solidarité active (RSA) assure aux personnes sans ressources ou disposant de faibles ressources un niveau minimum de revenu variable selon la composition du foyer.

Le RSA est ouvert, sous certaines conditions, aux personnes âgées d’au moins 25 ans et aux personnes âgées de 18 à 24 ans si elles sont parents isolés ou justifient d’une certaine durée d’activité professionnelle.

La prime d’activité

Depuis le 1er janvier 2016, la prime d'activité remplace le Rsa activité (prestation CAF) et la prime pour l'emploi (calculée sur la déclaration de revenus). Cette nouvelle prime est une aide financière qui vise à soutenir le pouvoir d'achat des travailleurs aux ressources modestes.

Elle est calculée sur la base d'une déclaration trimestrielle. Le versement de la prime tient compte des ressources de l'ensemble des membres du foyer et les plafonds de ressources sont plus ou moins élevés selon sa composition.

La PUMA – Protection Universelle Maladie (ancienne CMU de base)

Le 1er janvier 2016, la protection universelle maladie entre en application. Cette réforme garantit à toute personne qui travaille ou réside en France de manière stable et régulière, un droit à la prise en charge de ses frais de santé à titre personnel et de manière continue tout au long de la vie.

La CMU C :
La couverture maladie universelle complémentaire (CMUC) permet de bénéficier d'une complémentaire santé gratuite si la personne remplit certaines conditions.


L’ACS : aide au paiement d’une complémentaire santé

L'ACS est une aide qui ouvre droit à une réduction sur le montant de la cotisation à une complémentaire santé.

L'allocation Personnalisée d'Autonomie (APA)

C'est une prestation en nature, versée par le Conseil Départemental, qui s'adresse aux personnes âgées en perte d'autonomie et nécessitant un soutien pour l'accomplissement des actes de la vie courante. L'APA peut être versée à une personne dépendante vivant à son domicile, chez des proches, ou en établissement.

Cette allocation doit être affectée à la rémunération d'aide à domicile ou au paiement du loyer d'un établissement spécialisé. Formulaire disponible et instruction au CCAS.

L’Aide sociale

Le CCAS instruit pour le compte du Conseil Départemental les dossiers d'aide sociale légale pour les personnes âgées et handicapées.

Prise en charge des frais d’aide sociale à l’hébergement (entrée en structure pour personnes âgées) et prise en charge des frais d’aide à domicile.

Le CCAS peut aider à constituer les dossiers d’aide sociale dans le cadre d’une entrée en EHPAD. Il peut aussi instruire les dossiers d’obligation alimentaire. En effet, si besoin, conjoint et descendants doivent participer au financement de l’accueil dans un établissement.

Pour la prise en charge des aides à domicile, certains critères sont pris en compte : être âgé d’au moins 65 ans (60 ans en cas d’inaptitude au travail), avoir besoin d’une aide matérielle en raison de l’état de santé pour accomplir les travaux domestiques de première nécessité, et d’autres conditions liées aux ressources, aux allocations et la situation familiale rentrent en jeu. Dans tous les cas, une participation financière peut être demandée.

L'allocation de solidarité aux personnes âgée (ASPA)

L'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) est une allocation unique, créée en remplacement des différentes prestations qui composaient le minimum vieillesse jusqu'au 31 décembre 2005.

L'ASPA constitue un montant minimum de pension de vieillesse accordé, sous condition de ressources, aux personnes qui n'ont pas suffisamment cotisé aux régimes de retraite pour pouvoir bénéficier d'un revenu d'existence à l'âge de la retraite.

La demande est à adresser à la caisse du régime de retraite de base dont dépend principalement l'assuré, au moyen d'un formulaire.

Formulaire disponible et instruction au CCAS.

---


2/ Les aides facultatives

Les aides à la restauration scolaire et aux classes transplantées

Suivant un barème prédéfini en conseil d'administration, une aide est accordée aux familles répondant à des critères financiers.

Aide pour la cantine scolaire dans les établissements publics et privés (maternelles et primaires).

Aide aux enfants pour les classes de découvertes, classes de neige.

Les aides exceptionnelles

L’aide facultative exceptionnelle concerne les demandes présentées par une assistante sociale de secteur ou une personne qui sollicite directement le CCAS pour une demande ponctuelle. Elle peut être de différentes nature : impayé d’énergie, frais d’obsèque, etc...

Le CCAS gère ces demandes par le biais des réunions du Conseil d’Administration qui se réunit une fois par trimestre.

---


3/ L’aide alimentaire

L'épicerie sociale « le panier de Ker Ys »

Voir l'article correspondant.

---

4/ Les logements / la domiciliation

Les logements temporaires

La ville possède deux logements temporaires, pour pouvoir faire face aux demandes exceptionnelles et ponctuelles. Ce dispositif permet de recevoir des familles ou isolés majeurs éprouvant des difficultés à occuper un logement dans le parc privé ou public, avec éventuellement un accompagnement social global.

Les élections de domicile

La domiciliation ouvre la possibilité, aux personnes que ne peuvent pas déclarer de domicile ou d'adresse, d'accéder à des droits et prestations.

---

5/ La télé-alarme

Il s'agit d'un service lié à la sécurisation des personnes âgées ou handicapées, 24h/24h, grâce à un interphone raccordé à la prise téléphonique.

Le C.C.A.S remplit sa mission d’information, d’installation et de maintenance du matériel avec une société qui reste le prestataire avec lequel les abonnés passent contrat.

Abonnement mensuel : 24, 90 euros

---

6/ La mobilité / les transports

Le minibus pour personnes âgées :

Service de minibus mis en place depuis le 11 octobre 2010 à destination des plus de 65 ans, douarnenistes.

Sur simple appel téléphonique au secrétariat, la veille, la personne réserve le minibus et donne la destination de son choix. La zone géographique de déplacement est Douarnenez.

Horaires : du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30
Coût du déplacement : 1 euro

Réservation au CCAS

Cartes de transport départementales :

Billet unitaire valable sur présentation de la carte nominative "Aide à la Mobilité" délivrée par le CCAS, après étude du dossier.Le dispositif "Aide à la Mobilité" permet aux bénéficiaires des minimas sociaux de bénéficier d'un tarif à 0,75€ sur l'intégralité des lignes du réseau Penn-ar-Bed.

Cartes de transport communales TUDBUS :

Depuis le 1er septembre 2015, mise en place d’une tarification sociale pour la délivrance de cartes de transport 10 tickets et carte mensuelle scolaire, au CCAS, suivant conditions de ressources.

2 euros pour une carte de 10 trajets et 3 euros pour une carte scolaire mensuelle.

---

7/ Diverses activités en faveur des personnes âgées

Le goûter des personnes âgées et la distribution des colis :

Fin janvier a lieu le traditionnel goûter des personnes âgées de plus de 70 ans. Les personnes de plus de 75 ans ne pouvant ou ne désirant pas se rendre à la salle des fêtes peuvent venir retirer un colis offert par le CCAS.

Par ailleurs, un goûter est offert aux résidents du Golven, ainsi qu’une distribution des colis dans les Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD).

La sortie culturelle : Le jeudi qui suit la fête des mères a lieu une sortie annuelle.

Les thés dansants :

Au printemps et à l’automne ont lieu un thé dansant.

Le minibus peut être réservé pour les personnes désirant s’y rendre (aller-retour salle des Fêtes - domicile).

Semaine bleue pour les personnes âgées.

---

8/ Instruction des demandes de subventions à caractère social

Instructions des dossiers et passage en commission sociale.

---

9/ Mise en place d’ateliers à destination des personnes bénéficiaires de l’épicerie sociale

Création d’ateliers à destination d’un public en situation précaire depuis le début de l’année.
- Ateliers culinaires
- Atelier coiffure / esthétique
- Atelier bricolage
- Atelier confection de produits d’entretien
- Atelier insertion
- Sortie en mer

A venir : ateliers informatiques, gestes de premiers secours...

---

 Facade CCAS

Centre communal d'action sociale

8, rue Ernest-Renan

Tél : 02 98 74 46 21

Horaires d'ouverture: du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.