Des chenilles par milliers

 

Les chenilles processionnaires font leurs nids sur toutes les espèces de pins, ainsi que sur les sapins et les cèdres. L’insecte peut être dangereux pour l’homme et les animaux.

chenilles processionnairesLes chenilles démarrent habituellement leur procession au printemps. Elles vont chercher en file indienne la chaleur du sol où elles s’enterrent pour muer en papillon de nuit.

Cette année, du fait des températures automnales exceptionnellement douces, des processions de chenilles ont été visibles dès le mois de novembre. Or, cet insecte est loin d’être inoffensif. Il est couvert de poils urticants et volatiles, qu’il projette à la moindre agression, et peut causer chez l’homme des réactions allergiques suivies de troubles oculaires ou respiratoires.

Chez l’animal, le chien en particulier, l’attaque peut aller jusqu’à une nécrose de la langue.

Comment s’en débarrasser ?
La lutte contre les chenilles processionnaires relève des autorités publiques dans les lieux publics. En revanche, sur le domaine privé, c’est au propriétaire d’agir.

La première méthode consiste à couper la branche sur laquelle est installé le nid (avec protection) qu’il faut ensuite incinérer. Sinon, deux types de pièges à chenilles, non dommageables à l’environnement, sont proposés dans le commerce.

animal 910950 640 pixabay oldiefanL’un s’installe autour du tronc entre décembre et avril et capture les chenilles lorsqu’elles descendent le long de l’arbre. L’autre, à base de phéromones de synthèse, se suspend dans les branches de fin juin à mi-septembre et attire les papillons mâles.

La solution la plus écologique est encore de faire alliance avec la mésange. Insensible aux poils urticants, elle peut se nourrir d’une quarantaine d’insectes quotidiennement.

Découvrez ci-dessous un plan afin de concevoir un nichoir à mésanges. Celui-ci est extrait du magazine La Hulotte n° 10, de mars 1973 (avec leur aimable autorisation).

 nichoir 1

© Pierre Déom - La Hulotte n° 10, www.lahulotte.fr

A voir également, les dimensions du trou d'envol, pour les 10 oiseaux susceptibles d'occuper vos nichoirs ci-dessous :

nichoir 2

© Pierre Déom - La Hulotte n° 10, www.lahulotte.fr

A noter : si vous n'avez pas le temps ou l'envie de vous lancer dans la fabrication vous-mêmes, vous pouvez commander des nichoirs sur le site de la Hulotte à cette adresse : http://lahulotte.fr/nichoirs_balcon.php