Les oiseaux de passage en baie de Douarnenez

 

A l’abri des courants, la baie de Douarnenez constitue un endroit propice à de nombreux oiseaux migrateurs en période hivernale.

Venus du nord de l’Europe, certains oiseaux y feront une simple halte au cours de leur périple qui les amène vers le sud. D’autres y resteront l’hiver durant, à l’abri des tempêtes et à la recherche d’une nourriture abondante.

Des pingouins en Iroise
pingouinsDans ce cortège hivernal, on retrouve des alcidés dont le pingouin torda. Ce petit oiseau nordique arrive dans la baie vers le mois d’octobre et séjourne en ce lieu jusqu’au début du printemps pour y trouver les petits poissons (lançons, anchois, sardines) dont il est friand.

De nature plutôt grégaire, préférant vivre en groupe, et sociable, il n’est pas rare de l’observer
avec d’autres oiseaux tels le guillemot de troïl, lui aussi de la famille des alcidés. Assez ressemblants ; toutefois le guillemot se distingue par une silhouette plus élancée et un long bec noir et pointu.

Tous deux bons plongeurs, ils peuvent descendre jusqu’à 30 mètres de profondeur pour attraper leurs proies.

Une grande diversité d’oiseaux
De la même façon, la macreuse noire, de la famille des canards, plonge en quête de nourriture. Avec cette différence : elle préfère les mollusques, essentiellement des tellines, voire des moules.

gulls 370012 640 pixabay andre RauParmi ces visiteurs de l’hiver, la baie de Douarnenez accueille également plongeons, grèbes, goélands, mouettes et autres espèces, beaucoup plus occasionnelles cependant, comme l’harelde boréale, le macareux moine ou le phalarope.

Témoins de la bonne santé du milieu marin, ces oiseaux hivernants font l’objet, chaque année, d’un suivi de la part des associations environnementales et des partenaires du Parc naturel marin d’Iroise.