Plage du Ris - Foire aux questions

 

Retrouvez ci-dessous la réponse à vos interrogations concernant la plage du Ris.

foire aux questions ris

Foire aux questions
sources : Agence régionale de santé (ARS) et services techniques municipaux

La fermeture à la baignade de la plage du Ris est-elle définitive ?
Non, elle couvre toute la saison balnéaire 2019. La réouverture de la plage à la baignade en 2020 dépendra des résultats de la saison 2019 (mai-sept).

Comment l'interdiction de baignade se matérialisera t-elle ?
Par un drapeau violet (plage interdite à la baignade pour cause de suspicion de pollution). L'arrêté préfectoral sera affiché aux entrées de plage. Par ailleurs, contrairement aux autres années, il n’y aura pas de poste de surveillance de la baignade sur le site de la plage du Ris.

Pourquoi les eaux de baignade du Ris ont été classées de qualité insuffisante par l’ARS pour la saison 2018 alors qu’aucun épisode de pollution n’a été constaté ?
Pour déterminer son classement, l’ARS fait une moyenne des prélèvements effectués sur les 4 dernières années. Même si les résultats de 2018 n’ont jamais laissé apparaître une eau de mauvaise qualité, le classement de la fin de saison, tenant compte des années 2014 à 2017, aboutit à un résultat non conforme au seuil réglementaire. Au bout de 5 années consécutives de classement de qualité insuffisante, le site doit être fermé à la baignade pour une durée couvrant au moins toute la saison balnéaire suivante, ce qui est le cas pour le Ris en 2019.

Est-ce que je peux me promener sur la plage ? Jouer dans le sable avec mes enfants ?
Oui, seules la baignade et la pêche récréative sont interdites, mais l’accès à la plage est libre. Nous rappelons cependant que le chiens et les chevaux sont interdits.

Je peux faire du kayak ? Du surf ? Du paddle ?
Oui, les sports nautiques restent autorisés, puisque seule l'interdiction de baignade est mentionnée par l'arrêté préfectoral.

Si je me baigne, quels sont les risques sanitaires ?
Les plaies et la sphère ORL (nez, oreilles, bouches) sont sensibles aux bactéries : petites infections, otites, gastro-entérites. Pour les personnes âgées ou immunodéficientes, il est fortement recommandé d'éviter de se baigner.

Les analyses sur les eaux de baignade de la plage du Ris se poursuivront-elles cet été ?
Oui, les analyses seront effectuées de fin mai au 15 septembre par l’ARS de façon aléatoire à raison de 16 prélèvements dans la saison environ. De plus la Ville effectuera des analyses quotidiennes sur la même période.

Les autres plages sont-elles concernées par l'arrêté préfectoral ?
Non, seule la plage du Ris est fermée à la baignade. Les prélèvements effectués sur les autres plages de Douarnenez démontrent des résultats conformes aux normes réglementaires. Les arrêtés de fermeture ou d'ouverture à la baignade sont pris plage par plage.

La pêche en rivière est elle impactée par cette pollution ?
Non, aucun élément ne montre de répercussion sur la faune piscicole.

Qui détermine la réglementation en matière de qualité des aux de baignade ?
La réglementation concernant le contrôle sanitaire des eaux de baignade est élaborée par le ministère chargé de la santé, sur la base de directives européennes. La directive européenne de référence date de 2006 (2006/7/CE). L'ARS a fixé le seuil d'alerte sanitaire à 1 000 unités formant colonies / 100 ml pour l'e.coli et 370 unités formant colonies / 100 ml pour les entérocoques.

La qualité des eaux de baignade du Ris s’est-elle beaucoup dégradée au cours des dernières années ?
Depuis une vingtaine d'années, des analyses sont réalisées sur le littoral. La plage du Ris présente un profil vulnérable à la pollution du fait de sa situation topographique. En 2013, les seuils de tolérance ont été divisés par deux par la réglementation européenne, ce qui a entraîné une mauvaise notation de la qualité des eaux de baignade, alors que la situation était stable, sans dégradation ou amélioration particulière.

Comment puis-je connaître les résultats de chaque plage ?
Les résultats de l'ARS sont disponibles sur le site internet de la Ville, à cette adresse. Ils sont aussi affichés sur chaque site, soit dans une armoire vitrée, soit sur un panneau "informations littorales" et en mairie.

Quelles sont les plages contrôlées ?
Toutes les plages sont contrôlées : Le Ris, Pors Cad, plage des Dames, plage de Pors Melen ou de Port Jaune, plage St Jean, plage du Rheun, plage des Sables Blancs.

Je confonds les différents réseaux d'eau. Je découvre qu'il n'est pas possible de jeter des eaux usées dans le réseau d'eaux pluviales ! Est ce grave ?
À Douarnenez comme dans la plupart des villes, il existe 3 réseaux d'eau.

- Le réseau d'eau potable : des eaux brutes sont pompées dans la campagne sur des terrains de captage ou sur le ruisseau du Ris ( ou Névet). Elles sont contrôlées et traitées à l'usine de Keratry ou à celle du Nankou. C'est l'eau qui sort de mon robinet de salle de bain, c'est aussi celle qui sert aux toilettes ou aux bornes d'incendie. C'est de l'eau buvable, potable.

- Le réseau d'eaux usées : les eaux des WC, ou celles qui sortent de l'évier de la cuisine vont dans le réseau d'assainissement collectif (ou réseau d'eaux usées ). Le tout est collecté et traité à la station de traitement des eaux (STEP). Certaines maisons ne sont pas raccordées au réseau d'assainissement collectif mais disposent d’une installation d’assainissement individuel (fosses toutes eaux et épandage par exemple) de traitement des eaux usées domestiques. Le SPANC est en charge du contrôle de ces installations.

- Le réseau d'eaux pluviales : c'est le réseau qui collecte les eaux pluviales des caniveaux, grilles et gouttières. L'eau qui s'y écoule emporte avec elle les crottes de chien et les fientes d'oiseaux. Les eaux pluviales sont rejetées directement sans traitement au milieu naturel (mer, ruisseau…).

Malheureusement, souvent par méconnaissance ou pour des raisons anciennes, des riverains ont raccordé leur réseau d'eaux usées ( WC, salle de bain,...) ou même simplement leur machine à laver sur ce réseau. Dans ce cas les eaux ne subissent aucun traitement et polluent directement la mer.

Il est recommandé à chacun de vérifier si son évacuation d'eaux usées est raccordée correctement au réseau d'assainissement. Car une maison non raccordée aura un flux final dans l'environnement équivalent au flux final de 100 maisons raccordées à un système d'épuration. Autrement dit, une maison non raccordée met en cause les efforts d'une centaine de maisons voisines.

Les déjections de goélands peuvent-elles être véritablement être à l'origine de pollutions ? Donnez moi quelques chiffres !
Quelques chiffres : ( sources Agence de l'eau Seine Normandie )
La référence est une personne (homme ou femme), soit 1 équivalent habitant (ou 2 x 109 e.coli)
- Une vache................................ c'est 5 à 20 équivalent-habitant
- une poule............................... 0,1 à 15 équivalent-habitant
- un mouton ..............................9 équivalent-habitant
- un goéland..............................0,1 à 0,5 équivalent-habitant
- un cochon ...............................30 équivalent-habitant

Caractéristiques des eaux pluviales urbaines :
- eaux pluviales « propres » ( chaussées propres, rinçage de toiture, etc...) : 1 000 ou 10 000 e.coli / 100 ml
- eaux pluviales «souillées » ( crottes de chiens, pigeons etc.) : 10 000 ou 100 000 e.coli / 100 ml
- eaux pluviales «souillées » avec mauvais branchements d'eaux usées : 100 000 ou 1 000 000 e.coli / 100 ml
Rappel : l'ARS a fixé le seuil d'alerte sanitaire à 1 000 unités formant colonies / 100 ml pour l'e.coli

Est-ce que les élevages porcins sont incriminés dans le cas du Ris ?
La pollution animale détectée sur la période juin-septembre au Ris est majoritairement d'origine bovine. Les porcheries sont principalement concentrées dans le Porzay. Le bassin-versant du Ris en compte quatre. Par ailleurs les périodes d’épandage, bovin comme porcin sont concentrées de mars à fin mai, et n’impactent pas directement la qualité des eaux de baignade l’été.