La ferme des Plomarc'h

 

Une exploitation municipale pour la sauvegarde des races anciennes.

Lieu de découverte et de promenade pour petits et grands, on y élève des races domestiques à petits effectifs : porcs blancs de l’ouest, vaches pie noire bretonnes,… A la période des naissances, les petits et leurs mères sont visibles à l'étable et la bergerie dans la journée pour le plus grand bonheur des enfants !

 

Le tour de la ferme avec les animaux...

 Les porcs blancs de l’Ouest. Utopie et Victor
Utopie 2008
Ses origines remontent au porc du type celtique qui peuplait l’Ouest de la France à la fin du Moyen-âge. Le berceau de la race se situe dans trois régions : la Bretagne, la Normandie et les Pays de la Loire. Le porc blanc de l’Ouest est né en 1958 de la fusion des races Normande, Craonnaise et Bretonne.

Les moutons des “Landes de Bretagne”
MVC-657S
Ce mouton de petite taille est sans doute la relique du mouton commun des landes de l’Ouest de la France, élevé au XVIIIème siècle, avant les croisements avec la race Flandrine puis avec les races anglaises. Retrouvé en Brière en 1985, il a d’abord dû son salut à une utilisation comme “ tondeuse écologique ” dans les réserves du littoral breton.


Mouton de Ouessant

bélier de OuessantOn ne connaît pas avec précision l’origine de la race. Toutefois, elle semble implantée sur l’île d’Ouessant depuis très longtemps (des documents de 1750 indiquent sa présence). Peu productif (laine et viande) et peu prolifique (1 agneau par an), il a disparu de son île au XXe siècle suite à l’arrivée des continentaux. La race a pu être sauvée grâce à quelques animaux retrouvés dans des propriétés sur le continent.

La Jument “de Trait Breton”. Lutesse
luteceL
e cheval breton d’aujourd’hui est le résultat de nombreux croisements entrepris aux XVIIIème et XIXème siècles, dans l’objectif d’améliorer les qualités de variétés anciennes et indigènes. Il est né du croisement d’étalons “ Norfolk “ importés de Grande-Bretagne et de juments du Léon (Nord Finistère).

L'ane du Cotentin
Image3
Les origines de l’âne du Cotentin remontent au Moyen-Age. Il était essentiellement présent dans le nord-Cotentin, mais a été bien exporté dans les régions françaises et à l'étranger. Depuis des siècles, l'âne du Cotentin était présent dans toutes les petites exploitations de Basse-Normandie, utilisé principalement comme "âne de bât" pour transporter le lait de la traite des vaches.

La chèvre des fossés
chevre des fosses

Originaire du littoral atlantique et de la manche, la chèvre des fossés est un animal rustique vivant toute l'année dehors. Utilisée au piquet pour désherber fossés et talus, elle constituait un apport financier pour les foyer au revenus modestes.

Le coucou de Rennes
coucou de rennesLa poule Coucou de Rennes est très répandue dans les fermes de Bretagne mais elle est aussi très commune en Normandie et dans le nord de la France.

Le lapin blanc de Hotot.
lapin blanc de HototCette race de lapin est d’origine normande.
Au début du XXe siècle, Mme Bernhard, châtelaine du Calvados, désirait créer un lapin blanc aux yeux noirs. Elle entreprit des croisements entre lapins « Papillons » et différentes autres races de lapins blancs. Il aura fallu de nombreux accouplements pour aboutir au Hotot que nous connaissons.

 


Les vaches “Pie Noir Bretonne”, Violette et Vonnig.
Vonnig-vache pie noirOriginaire des zones pauvres du sud de la Bretagne, elle s’est développée sur les terrains granitiques, acides et pauvres. Cette race très rustique vit toute l’année dehors, elle est adaptée aux fourrages grossiers et entretient des espaces naturels sensibles

 

La vache Armoricaine, Uria.
Uria mars 2011Race relativement récente créée vers 1830 à partir des vaches Pie Rouge de Carhaix et Froment du Léon croisées avec des taureaux de Durham pour augmenter la production de viande. Ce croisement s’est fait au détriment de la production de lait.

 

La vache Froment du Léon, Vepha.
mai 2008Originaire des Côtes d’Armor, en particulier la zone du Penthièvre et du Trégor, elle est issue d’une très vieille souche bretonne Pie Rouge assemblée vraisemblablement avec la race de Guernesey.

La vache Nantaise, Drosera.
Issue de la grande race vendéenne, elle était jusqu’en 1950 élevée dans le Grand Ouest. Réputée pour sa facilité à vivre en milieu humide, enfoncée jusqu’aux flancs, elle traverse un marécage aisément et ingère des végétaux grossiers comme les roseaux et les ajoncs

 

Crédits photos : Service environnement Ville de Douarnenez