En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.

Les cookies permettent, par exemple, de réaliser nos statistiques de visites du site. En savoir plus

J'ai compris
Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Pinterest
Retrouvez-nous sur Facebook

Concertation - le centre-ville à la loupe

 

rue redynamLa Ville et la Communauté de communes ont invité plusieurs acteurs locaux et quelques habitants volontaires pour apporter leur réflexion à la redynamisation du centre-ville.

Le groupe d'une cinquantaine de personnes a d'abord pris part à une lecture de la Ville sous l'éclairage de quelques spécialistes de l'urbanisme, du patrimoine, du logement, de l'économie, du commerce, du tourisme, de la voirie.

latelierLors d'une déambulation, lundi 30 mai, des Halles à la place Gabriel Péri en passant par le Rosmeur et la place des pêcheurs, plusieurs thématiques ont été abordées, pour apporter des clefs de compréhension au groupe de travail.

La notion de friches avec quelques exemples de réhabilitation en logements collectifs, l'héritage maritime du Rosmeur et son intérêt patrimonial, la circulation sur les espaces restreints de promenade à usages partagés (piétons, cyclistes, terrasses de café, annexes de bateaux), l'activité économique du port de pêche, l'artisanat et le commerce en centre-ville sont autant d'éléments qui entrent en jeu dans l'avenir du centre-ville de Douarnenez.

Une réflexion collective

Rosmeur redynamUne deuxième session de rencontre sous forme d'ateliers participatifs va avoir lieu le 20 juin. Il s'agira de plancher par petits groupes sur un diagnostic partagé du centre-ville à travers quatre thématiques de travail : dynamiser et mettre en scène le centre-ville ; Quelles solutions pour gérer et animer les locaux vacants ? Comment promouvoir le tourisme culturel et patrimonial ? Quel dialogue entre le port de pêche et le centre-ville ?

Des idées, des pistes d'amélioration, des suggestions de projets collectifs sont attendus de ce brainstorming collectif.

En attendant les résultats, il est ressorti de la première rencontre un constat positif : Douarnenez est gardienne d'un patrimoine bâti extrêmement riche, particulièrement dense autour du Rosmeur, et c'est une chance. Pour entretenir et valoriser ce patrimoine, il existe un outil : l'AVAP (Aire de valorisation de l'architecture et du patrimoine). Actuellement à l'étude, elle sera achevée avant l'été 2017.

Les problématiques en jeu

Notre héritage patrimonial incite à bâtir des projets concertés, en tenant compte des freins et des contraintes existants : le manque de marges de manœuvre sur les propriétés privées, le coût budgétaire élevé des réhabilitations, les normes techniques, environnementales, patrimoniales à respecter.

Côté animation, un équilibre est à trouver entre la valorisation de l'artisanat d'art, source d'attractivité, et la nécessité de redynamiser le commerce en centre-ville où 20 % des locaux sont vacants alors que la moyenne nationale est de 10 % pour les agglomérations de moins de 50 000 habitants. Douarnenez n'en reste pas moins la troisième ville de Cornouaille, elle attire à elle des consommateurs extérieurs et 80 % des habitants y font leurs achats.

Enregistrer

Enregistrer