En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.

Les cookies permettent, par exemple, de réaliser nos statistiques de visites du site. En savoir plus

J'ai compris
Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Pinterest
Retrouvez-nous sur Facebook

L’île Tristan, le joyau de la baie

La baie de Douarnenez a sa petite singularité : l’île Tristan. à portée de main mais, cachée par une frondaison d’arbres et quelques bâtiments au premier plan, elle garde tout son mystère.

Un patchwork végétal

IMG 0732Quelle surprise pour le visiteur d’y découvrir pas à pas la lande, les prairies, les falaises, les espaces boisés, un verger, un jardin exotique et d’embrasser autant de paysages en un éclair de temps. Les sept hectares de l’île sont un concentré d’ambiances, authentique baume apaisant, dépaysant.

 

 

 

 

Un site préservé

bambousSon accès limité contribue à l’attrait de l’île Tristan : ce qui est rare est précieux. Aux côtés de la Ville, le Conservatoire du littoral protège ce bijou de notre patrimoine. En gage de sa haute qualité environnementale, l’île n’accueille au quotidien sur ses terres qu’un gardien passionné et les agents du Parc naturel marin d’Iroise.

 

 

Un millefeuille historique

 DSC5155Le bâti révèle d’autres visages de l’île Tristan. La maison de Maître, l’ancienne conserverie, le fortin, le phare couvrent les pages d’un livre d’histoire à ciel ouvert. S’y succèdent les chapitres religieux, industrieux, guerriers, mondains et artistiques qui font la densité de l’île Tristan.
On sait d’elle qu’elle a donné son nom à Douar-an-Enez, « la terre de l’île », mais sa longue et belle histoire prendrait naissance dit-on dans la légende du roi Marc’h... Le mystère reste entier.