En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.

Les cookies permettent, par exemple, de réaliser nos statistiques de visites du site. En savoir plus

J'ai compris
Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Pinterest
Retrouvez-nous sur Facebook

La métamorphose du Rosmeur

 

On connaissait le charme pittoresque du Rosmeur, ses façades colorées, son panorama sur la baie et son animation portuaire. A partir du 3 juin, le « vieux port » de Douarnenez aura plus que jamais un air de carte postale, car ses quais seront uniquement piétons, durant une mise à l’essai de 3 mois.

L’objectif est de redonner sa beauté à ce lieu, mettre en valeur son patrimoine architectural, favoriser les déplacements doux dans un espace voué à la flânerie et à la détente. Cette ambiance plus apaisée sera propre à renforcer l’activité commerçante.

rosmeur port travaux pietons

La décision émane conjointement de la Communauté de communes, de la Ville et du Département. Elle a été mûrie en concertation avec les commerçants-restaurateurs et les riverains. « Nous avons organisé de nombreuses réunions. Le but était de trouver des solutions acceptables par tous pour rendre possible la piétonisation des quais du Grand Port et du Petit Port », expose Marie-Pierre Bariou, Vice-Présidente de Douarnenez Communauté déléguée à la voirie.

Les dispositions de circulation

rosmeur port travaux pietons 2Concrètement, les quais seront fermés à l’aide de deux barrières ne laissant passer que piétons, vélos et véhicules de secours. La circulation sera cependant autorisée entre 7h30 et 10h30, en particulier pour les véhicules de livraisons. Un accès riverain a également été prévu pour les habitants des résidences de la Glacière et des Goélands, sans stationnement possible en front de bâtiment.

La circulation du centre-ville va devoir s’adapter à cette nouvelle donne, avec plusieurs inversions de sens uniques dans des rues qui descendaient auparavant toutes vers le Rosmeur. « L’idée est de créer un circuit fluide, qui évite les quais et incite les automobilistes à stationner au parking du Centre (ex parking Bézier) et sur le terre-plein du port, près de la criée », précise Yvon Deschamp, responsable du Service voirie à Douarnenez Communauté.

Les inversions de sens uniques concernent :

- la rue des Plomarc'h (maintenant en sens montant)
- la rue du Quartier Maître Balannec (maintenant en sens montant)
- la rue du Centre (maintenant en sens descendant)
- la rue du Couëdic (dorénavant en sens montant)
- la rue de la Marine (dorénavant en sens descendant)


Un vaste projet de réaménagement

Tout est parti de la nécessité de restaurer la voirie du Rosmeur, fortement endommagé par l’érosion naturelle. Le Conseil départemental, gestionnaire des quais, la Communauté de communes, désigné maître d’ouvrage, et la Ville se sont mis autour de la table pour planifier les travaux et envisager ensemble les possibilités d’embellissement de ce site patrimonial. Ils ont alors fait appel à une étude d’ingénierie et, sur les conseils de l’ABF, ont associé un cabinet d’architecte des bâtiments de France.

rosmeur port travaux pietons 3La piétonisation est la clefs de voûte d’un plan d’aménagement, qui comprendra au préalable une phase technique de rénovation des réseaux d’eau et d’assainissement, et de l’éclairage public. Ensuite, la réfection complète de la voirie permettra d’intégrer les nouveaux usages de circulation et de réaménager les espaces. L’un des scénarios envisagés est de détacher les terrasses des restaurateurs des façades et d’agrémenter le site avec jardinières, mobilier, candélabres.

« Rien n’est encore arrêté, précise Marie-Pierre Bariou. Le projet de réaménagement du Rosmeur se co-construit entre les riverains, les commerçants, et les trois collectivités, qui collaborent efficacement ». L’étude en cours tiendra compte des résultats du dispositif de piétonisation, mis à l’essai pour trois mois, jusqu’au 17 septembre. Le scénario final sera livré en réunion publique à la rentrée. Les premiers travaux de réseaux devraient démarrer en octobre 2017 et le chantier global est évalué à deux ans.