Les églises de la ville

 

Retrouvez l'historique et les infos actuelles concernant les églises de la ville de Douarnenez :

Eglise Saint Herlé

eglise-st-herle Située dans le quartier de Ploaré

La construction de cet édifice de style gothique a débuté en 1548 par la nef, les murs du bas de celle-ci et le porche sud. Mais, à cause des guerres de la Ligue entre protestants et catholiques, les travaux ont été interrompus pour ne reprendre qu'en 1603 avec l'achèvement de la flèche en 1693 et de certains clochetons en 1736. La tour d'une hauteur de 65 mètres est inspirée de l'école Saint-Herbot et est l'une des plus hautes de Cornouaille.

L'édifice a subi plusieurs fois la foudre au cours des siècles notamment en 1751, où deux clochetons ont été démolis. L'église Saint-Herlé est construite sur un plan basilical à croix latine : un transept et une nef avec des bas côtés. L'église Saint-Herlé est classée aux Monuments historiques depuis 1910.

Téléchargez la plaquette de présentation

Contact :

Les Amis de Saint-Herlé

2 place Paul Stéphan / 29100 Douarnenez

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site : https://amisdesaintherle.jimdo.com

Tél : 02 98 92 65 02 ou 02 98 92 30 24

 


 

 Eglise Saint Jacques

retable-st-jacques

 Située dans le quartier de Pouldavid

L'église Saint-Jacques, blottie à flanc de coteau, dominait autrefois un port très actif, d'où partaient au 15e siècle dans le monde entier, des toiles à voiles, les Poldavys, fabriquées dans la région, en particulier à Locronan. Il faut imaginer un large plan d'eau, aujourd'hui en partie comblé, incluant les HLM, la zone industrielle et le jardin public.

La construction de l'édifice a commencé au 14e siècle en ce qui concerne la nef, pour se poursuivre au 15e par le porche ouest, la chambre des cloches surmontée de sa flèche. Sous toute réserve, le fenestrage du chœur daterait de cette époque. Le transept et le chœur ont été en partie rebâtis au 16e siècle. Les seize tableaux, peints à la voûte du chœur, sont classés depuis 1935.

L'église est inscrite en totalité sur l'inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis le 23 novembre 1995.

Téléchargez la plaquette de présentation

Contact :

Association Saint-Jacques de Pouldavid, Yvon Manière

Kerbéoc'h, 29100 Douarnenez

Tél : 02 98 74 01 20

 


 

Eglise de Saint Joseph

eglise-st-joseph 

 Situé dans le quartier de Tréboul

Cet édifice d'inspiration style roman a été réalisé à la fin du XIXème siècle sur un plan de J.M. Abgrall. Ce plan en croix latine est constitué d'une nef de 6 travées, entourée de collatéraux, d'un transept et d'un chevet à pans coupés.

 

 

 

 

 

 

 


 Eglise du Sacré Coeur

orgues sacrecoeurLes chapelles de Sainte-Hélène et de Saint-Michel étant devenues trop étroites pour accueillir la population douarneniste, la paroisse de Douarnenez décida la construction de l'église du Sacré-Coeur dans les années 1870. La première pierre de cet édifice de style néogothique rayonnant fut posée en 1873 selon les plans de l'architecte diocésain Joseph Bigot, architecte à l'origine de la construction des flèches de la cathédrale de Quimper. L'église fut consacrée le 16 septembre 1877. Alors que la construction de la flèche ne fut terminée qu'en 1939.

L'édifice adopte le plan basilical c'est-à-dire la croix latine, composé d'une nef à six travées, de bas-côtés et d'un transept. Son chevet comprend trois chapelles absidioles. Son élévation est tripartite : arcades, triforium qui a une fonction décorative et baies.

Suite à un inventaire réalisé en 2008 par le Conseil général du Finistère, l'église du Sacré-Coeur a été reconnue comme un édifice dont l'architecture est significative du XIXème siècle.

Les orgues de l'église du Sacré-Coeur ont été réalisées par la maison Beuchet de Nantes. Initialement destinées à une église parisienne, elles ont été acquises par la paroisse de Douarnenez en 1954.

L'édifice est composé d'une centaine de vitraux colorés qui illustre les thèmes de la Bible. Ainsi, les scènes de l'Assomption, l'Ascension du Christ, le Couronnement de la Vierge et la Résurrection sont représentées sur les grandes baies des bras du transept. D'autres font allusion à l'histoire bretonne telle l'évocation de la vie de Sainte-Anne ou de Saint-Corentin ou encore l'histoire douarneniste avec les représentations de l'église Saint-Herlé de Ploaré, l'île Tristan ou encore Michel Le Nobletz. La réalisation des vitraux a été confiée à plusieurs ateliers. Ainsi, les ateliers Florence de Tours ont conçu les 2 grandes verrières du transept en 1901 alors que ceux de la nef proviennent des ateliers J. Et H. Mauméjean et datent de 1930. Des travaux de restauration des vitraux ont été réalisés à la fin des années 90, en 2010, 2011, 2012 et 2013.

L'église du Sacré-Coeur abrite des mobiliers inscrits au titre des monuments historiques : maître-autel et retable du Sacré Coeur (vers 1876), autel et retable du Rosaire (vers 1876), autel et retable de saint-Joseph (vers 1876), stalles (vers 1876), six confessionnaux (vers 1876), Christ en croix (vers 1876).

Crédits photos : Service Culturel de la Ville de Douarnenez