Souscription pour la Chapelle Sainte-Hélène

 

chapelle ext
Inscrite au titre des Monuments historiques, la chapelle Sainte-Hélène nécessite des travaux de restauration. C’est pourquoi la Ville a lancé, depuis le 28 février 2018, une souscription publique, en partenariat avec la Fondation du patrimoine et l’association des Amis de Sainte-Hélène.

signature convention ste helene ok

16 504 euros de dons espérés

Planifiés sur 6 mois, à partir de mars 2019, les travaux porteront sur l’étanchéité et l’assainissement de la chapelle : rejointoiement de 3 façades, remplacement de pierres et réfection d’éléments de maçonnerie, révision de la couverture, pose de gouttières et de descentes EP, et reprise de la calade extérieure.

16 504 euros de dons sont espérés, auxquels s’ajouteront les subventions de la Direction régionale des affaires culturelles, de la Région et du Département afin de financer une première tranche de travaux estimée à 150 000 euros. La part de la Ville serait alors de l’ordre de 34,5 %.

 

Maîtrise d’œuvre : Agence Marie-Suzanne de Ponthaud, 59-61 rue de l'Ancienne Mairie, 92120 Boulogne-Billancourt / 72 rue Alsace Lorraine, 29160 Crozon

Lot 1 - maçonnerie-pierre de taille : Sa Grevet-Prévosto, 37 rue du Maréchal Foch, 22200 Guingamp

Lot 2 - couverture : Union des Ouvriers Couvreurs, 5 rue Yves Cordenner, ZA La Boissière, 29600 Morlaix

 

Comment faire un don?

Retrouvez ci-dessous la plaquette de souscription à télécharger pour participer au financement des travaux de restauration de la chapelle.

Vous pouvez également faire vos dons en ligne, via ce lien, sur le site de la Fondation du Patrimoine.

A noter :

Pour les particuliers, votre don ouvre droit à une réductions de l'impôt sur le revenu, à hauteur de 66 % du don (dans la limite de 20 % du revenu imposable). Un don de 100 € = 66 € d'économie d'impôt.

Pour les entreprises, votre don ouvre droit à une réduction d'impôt de 60 % du don (dans la limite de 5 % du chiffres d'affaire HT). Un don de 500 € = 300 € d'économie.

De plus, selon le montant de votre don, vous pourrez être invité à l'inauguration de la chapelle après les travaux (jusqu'à 100 €), être invité à une réunion de chantier (de 100 à 500 €), et au delà de 500 € faire inscrire votre nom sur un espace dédié.

---

chapelle int
Présentation de la Chapelle Sainte-Hélène

La chapelle Sainte-Hélène, inscrite à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques en 2012, est située dans le quartier maritime du Rosmeur à Douarnenez.

Bâtie ex-nihilo à partir de 1480, en plusieurs temps, en fonction des offrandes et des rendements de pêche, cette ancienne église paroissiale a été ensuite remaniée aux XVIIe et XVIIIe siècles. Le clocher aurait été inauguré en 1642.

Devenu trop exigu en raison de l’accroissement de la population et du développement du quartier maritime, l’édifice actuel est complétement reconstruit à partir de 1755 dans un style néo-classique. Il présente un plan rectangulaire composé d’une nef à trois travées et de deux collatéraux. Il est bâti selon une orientation non-conventionnelle, c’est-à-dire Nord-Sud, du fait de la topographie.

A partir de la fin du XVIIIe siècle, la chapelle Sainte-Hélène devient un lieu d’échanges et de débats – des réunions du Conseil Municipal y sont organisées. Avec le développement de l’industrie sardinière et l’arrivée de nouveaux habitants, l’édifice devient trop petit et il est décidé de construire dans les années 1870 l’église paroissiale du Sacré-Coeur.

L’édifice, devenu chapelle, abrite plusieurs objets mobiliers protégés au titre des Monuments historiques (statues, retables, maître-autel, confessionnaux…).

Depuis 2006, la Ville de Douarnenez, en partenariat avec l’association les Amis de Sainte-Hélène, s’est engagée dans la restauration du mobilier de l’édifice. Ainsi, les retables latéraux, les confessionnaux, des statues, le maître-autel, la chaire, des meubles de sacristie et la tribune ont fait l’objet de restauration.

Aujourd’hui, la Ville souhaite entreprendre des travaux de sauvegarde du bâti avec l’assainissement intérieur, la restauration des façades extérieures Est, Sud et Ouest, la révision de la couverture, la pose de gouttières et de descentes EP et enfin la reprise de la calade extérieure sur tout le pourtour. Ces travaux devront permettre d'assainir les murs fortement soumis à l'humidité. Ils constituent une première étape qui devrait permettre, à terme, de restituer la voûte lambrissée déposée en 1994 et de réaliser l'ensemble des enduits intérieurs.

---

Sites

Fondation du Patrimoine

Association "Les amis de Ste Hélène"