War an hent

 

En 2019, la Ville de Douarnenez a proposé à Stéphane Lavoué une résidence d’artiste.

De cette escale est née la série Gant(t)). Sa mise en perspective au sein d’un parcours reprenant les principales séries de Stéphane Lavoué sur le littoral breton compose l’exposition "war an hent", un parcours polysémique, une gwerz photographique. Exposition du 1er juin au 31 octobre 2021.

 s lavoue

Stéphane Lavoué / WAR AN HENT

Exposition du 1er juin au 31 octobre.

war an hent exposition Stephane Lavoue

Comme tant de portraitistes talentueux l’ayant précédé, Stéphane Lavoué s’est longtemps plié aux commandes pour tirer les portraits des puissants, de célébrités plus ou moins éphémères, d’artistes.

Il connaît les codes de ces représentations frontales, de profil, ou à mi-corps avec lesquelles il joue, s’amuse, jongle.

Le voici en marge de la communication institutionnelle. Son sillage s’inscrit désormais dans des séries et dans le besoin d’écrire des récits et des narrations. Douarnenez, via le Centre des arts, et de conserve avec le Port-musée, lui a proposé une escale, une résidence d’artiste. GANT(T) est le fruit de cette collaboration.

Derrière la syllabe qui claque, dotée d’une finale sourde que souligne l’accident d’une parenthèse, se cache la quête d’un territoire arpenté pendant quelques semaines, à la recherche des stigmates et des témoins de la culture ouvrière de Douarnenez.

Sa mise en perspective au sein d’un parcours reprenant les principales séries de Stéphane Lavoué sur le littoral breton compose l’exposition WAR AN HENT, un parcours polysémique, une gwerz photographique.

En vidéo

Retrouvez un reportage de France 3 Bretagne sur Stéphane Lavoué également ci-dessous :

Qui est Stéphane Lavoué ?

exposition stephane lavouestephane lavoue

portrait s lavoue 3portrait s lavoue 4