Le futur stade aquatique de la Plaine des sports

 

Après la salle multisports inaugurée en octobre 2019, le stade aquatique ouvrira au public au printemps 2021, achevant ainsi l’aménagement de la Plaine des sports mené par Douarnenez Communauté.

En attendant d’y piquer une tête, voici un aperçu de l'équipement.

ACCUEIL.jpg 800px

Chacun y trouvera un bassin à son goût :

Pour nager : un bassin sportif de 25 m comptant 6 couloirs permettra à chacun de nager à son rythme, sans gêner les autres.
Pour apprendre à nager, jouer, glisser : un bassin ludique et d’apprentissage peu profond permettra de se baigner, se laisser glisser dans la rivière de courant. Pour les enfants, un pentagliss, grand toboggan de 3 couloirs, pour faire de belles glissades.
Pour patauger : les tout-petits découvriront les joies de l’eau en sécurité dans la lagune de jeux, bassin plus chaud et de très faible profondeur.
Pour se détendre : des banquettes massantes pour se prélasser dans les bulles, un hammam, un sauna ou un jacuzzi dans l’espace détente.

Un stade aquatique accessible et confortable
L’ensemble des espaces du stade aquatique, de plain-pied, seront accessibles aux personnes à mobilité réduites. Par ailleurs, le système de filtration de l’eau par billes de verre permettra de réduire l’utilisation de produits chlorés et ainsi diminuer la présence des chloramines*.

Un équipement performant sur le plan environnemental
Le stade aquatique, comme l’ensemble des aménagements de la Plaine des sports s’intègre dans une démarche de gestion économe des énergies. L’orientation du bâtiment favorise l’éclairage naturel et permet de réduire la consommation électrique, de même que la qualité de son isolation thermique. La chaufferie au bois permettra de réaliser des économies d’énergie et de CO2 par rapport à une chaufferie au gaz. Le choix de cette énergie renouvelable apporte également un soutien économique à la filière bois du territoire.

Concernant la gestion de l’eau du stade aquatique, le choix de la filtration par billes de verre permettra d’en réduire la consommation. De même, les robinetteries seront hydro-économes, l’eau de pluie sera récupérée pour alimenter les WC, de même que la chaleur de l’eau des douches.

* Les chloramines sont issues de la réaction entre le chlore et les matières organiques. Lorsqu’elle sont présentes en trop grande quantité, ces substances donnent à l’eau une désagréable odeur de chlore, irritent les yeux et la peau des baigneurs.

Retrouvez également plus d'informations à cette adresse.

---

Visitez virtuellement les futurs équipements !