Marianne Larvol illustre les voeux de la Ville

 

Comme chaque année, la Ville de Douarnenez met en avant un artiste local pour illustrer ses voeux de bonne année. En 2020, entrez dans l'univers de Marianne Larvol.

voeux 2020

De Bruxelles à Douarnenez...

marianne larvolBruxelles a eu beau lui faire les yeux doux, c'est à Douarnenez que Marianne Larvol, graphiste et illustratrice bretonne a choisi de s'installer il y a une dizaine d'années. Après trois ans passés à étudier l'illustration à l'institut St-Luc de Bruxelles, elle regagne la Bretagne avec dans ses valises, son diplôme de fin d'année (l'édition du livre « Ar Roue Marc'h ») et...le père de ses deux enfants.

Même si Bruxelles a été source d'inspiration pour Marianne en matière de littérature jeunesse et bandes dessinées, la jeune femme savoure chaque jour son ancrage à Douarnenez : « Tous les matins, je réalise la chance que j'ai de vivre ici ! », confie t-elle. « Les enfants déposés à l'école, ma journée commence toujours par un café sur le Rosmeur ou le Port-Rhu. C'est si beau ! A 9h30, je rentre chez moi, je m'installe à mon ordinateur, je suis très concentrée et seule la faim me fait lever les yeux du clavier ! ».

« Les images me viennent instantanément »

Entourée des livres qu'elle aime, des ses crayons, des petits bouts d'inspiration collés au mur et de sa grandissante collection de pop up, Marianne se fond dans son univers coloré et joyeux, habité de sirènes et d'animaux merveilleux : « Je dessine depuis toujours ce que j'ai dans la tête, ce qui m'entoure, la mer, omniprésente dans mon travail. Je suis dans le visuel. J'écoute les gens, mes enfants qui reviennent de l'école et les images me viennent instantanément. Il me suffit de quelques mots pour élaborer une illustration ».

Douarnenez, les amis, la fête...

Et sa créativité est payante car aujourd'hui Marianne a un carnet d'adresses généreux : « Après un démarrage tout en douceur, je me suis faite connaître par le bouche-à-oreille. Douarnenez est une ville dynamique et associative. Les réseaux sont actifs. Adolescente, j'ai intégré le cercle celtique. J'y ai découvert, l'ambiance des fez noz, la fête, les amis ! Aujourd'hui, je réalise la communication et les affiches pour différentes associations, Emglev Bro, Rhizomes, Inizi.

 

Je suis également animatrice au Centre de loisirs, ce qui me permet de trouver un juste équilibre entre un travail collectif, avec des enfants et des collègues et mon activité plus solitaire à la maison ».

illustration marianne larvol

« J'aime mon travail et la liberté qu'il me procure »

Avec l'expérience, le travail de Marianne a évolué. Le trait s'est affiné, affirmé. Le dessin noir et blanc des débuts s'est enrichi de couleurs, le montage photo occupe désormais une bonne place dans sa pratique artistique.

« Je ne suis pas très à l'aise avec les couleurs alors j'ai opté pour une palette réduite et l'outil informatique », avoue la jeune femme. « Il y a plus de contraintes dans la conception du visuel, surtout dans la mise en page, mais j'aime ce procédé ! ». Et, elle n'est pas la seule ! Son travail est reconnu : « Les gens viennent me voir car ils apprécient mon univers, pas par hasard, du coup, j'ai carte blanche ! Ils me font confiance. J'aime mon travail et la liberté qu'il me procure et je sais la chance que j'ai d'exercer dans un lieu comme Douarnenez, une ville à laquelle je suis très attachée ».

Pour la deuxième année, Marianne Larvol a imaginé l'affiche du prix du livre jeunesse de la ville de Douarnenez.

affiche prix

L'artiste a également été choisie par la Ville pour la réalisation des cartes de vœux 2020. Elle participera aussi à la tournée des îles Inizi 2020 et réalisera un carnet de voyage avec les écoliers.

Bibliographie
A roue Marc'h 2006, An daou dort 2012, Mojennoù Breizh 2013, La sieste du taureau 2013, Il pleut, il pleut Berbère 2014, Ma jardin 2017, Une journée pas comme les autres, 2017.

Berbere couverture