L’atout plaisance

 

Le port de plaisance de Douarnenez a décroché, pour la troisième année consécutive, le label pavillon bleu, qui valorise ses initiatives en matière de développement durable et sa qualité d’accueil. L’enjeu n’est pas négligeable dans une ville où la plaisance est le 3e mode d’hébergement touristique*.

port de plaisance

Des rejets conformes

L’aire de carénage a récemment fait l’objet de divers travaux pour améliorer la qualité des eaux rejetées dans le milieu naturel. Afin de retenir tout écoulement direct, les caniveaux qui ceinturent l’aire de carénage ont été agrandis. Ils seront bientôt jouxtés d’un muret construit par les Services techniques de la Ville. Un nouvel outil de filtration, à la pointe de la technologie, récemment acquis permet d’améliorer l’épuration de ces eaux chargées en particules. Par ailleurs, les enrochements qui protègent le terre-plein, soumis à l’érosion du temps, ont été consolidés.

« Le Parc naturel marin d’Iroise a financé à hauteur de 50 % le montant total des travaux qui se chiffre à près de 60 000 euros. Ses agents ont validé nos appels à projet et contrôlé, après service fait, la conformité des eaux rejetées », précise Morgane Eveno, directrice du port de plaisance de la Ville.

Un service carénage compétitif

aire de carenage Douarnenez Port de plaisance

« En avril et en mai, au plus haut des besoins en carénage, nous mobilisons deux équipes de trois agents pour être opérationnels du lundi au samedi et les jours féries, de 7h à 19h. » Selon leur taille, les bateaux sont dirigés vers la cale de carénage pour les plus petits, qui opèrent de façon autonome. Ou bien vers l’aire de carénage pour les grosses unités, nécessitant une manutention plus importante : mise à terre sur bers, puis remise à l’eau dans une fourchette de 48 heures. « Nous faisons face à une augmentation de la demande depuis quelques années. Afin de développer notre offre, nous allons recevoir cet été un tout nouveau parklift de 17 tonnes, assorti d’un tracteur plus puissant.

Nous travaillons sur la possibilité de sortir des bisquines l’année prochaine », commente la directrice, enthousiaste.

Une escale agréable

Le port de plaisance jouit également d’une image favorable auprès des visiteurs en escale. Ce n’est pas un hasard s’il a été élu “ port étranger de l’année” par les lecteurs du magazine britannique Sailing Today en 2016. L’arrivée par le chenal de Tréboul longeant l’île Tristan, le sentier côtier et les plages à portée de main, le patrimoine maritime omniprésent, les animations estivales qui s’enchaînent, contribuent à faire de Douarnenez une escale prisée.

Autre atout : le port de plaisance de Douarnenez fait partie des réseaux Trans Europe Marinas et Passeport Escales, qui offrent des réductions intéressantes dans les ports adhérents.

En haute saison, le bureau du port est ouvert de 7h à 21h tous les jours. Les plaisanciers sont accueillis sur l’eau à leur arrivée et ont à leur disposition vélos, carrioles et wi-fi gratuits.

« Nous nous improvisons même Office de tourisme », sourit la responsable, ravie de renseigner sur les attraits de la ville.

* Données INSEE

PLUS D’INFOS
www.passeportescales.com
www.transeuropemarinas.com